Roberto Clemente : la vie après la mort


Hier marquait le cinquantième anniversaire du décès tragique de Roberto Clemente. Le 31 décembre 1972, il a pris un vol pour aller aider les victimes d’un tremblement de terre catastrophique au Nicaragua. Son avion s’est échouée dans les eaux de l’Océan Atlantique.

Le corps de Clemente n’a jamais été retrouvé.

Clemente a passé l’entièreté de sa carrière avec les Pirates de Pittsburgh, soit 18 saisons, de 1955 à 1972, faisant ainsi de lui une icône chez les partisans des Pirates.

Un fait marquant : le 25 juillet 1956, contre les Cubs de Chicago, Clemente a frappé le seul grand chelem gagnant intérieur documenté de l’histoire du baseball majeur.

En carrière, il a gagné deux fois la Série mondiale, en 1960 et en 1971, en plus d’être le joueur par excellence des séries de 1971. Il a été nommé 15 fois dans l’équipe d’étoiles de la ligue. Il a gagné 12 fois le Gant doré, faisant ainsi partie des plus récompensés, à égalité avec Willie Mays.

Le 20 mars 1973, seulement trois mois après sa mort, le baseball majeur a tenu une séance spéciale pour pouvoir élire Clemente au Temple de la renommée dû à sa mort tragique. Il a été élu avec 92,7 % des votes. Son numéro, le 21, a été retiré en 1973. C’est d’ailleurs sa mort qui a poussé le baseball majeur a changer ses règles pour retirer un numéro : un joueur doit avoir pris sa retraite depuis au moins cinq ans, ou être décédé depuis six mois ou plus.

Depuis 1971, le baseball majeur remet le trophée Roberto Clemente, renommé en son honneur en 1973, qui est remis au joueur qui représente le mieux le baseball, l’esprit sportif, l’engagement communautaire et le contribution du joueur à son équipe. Clemente était grandement impliqué dans la communauté.

L’impact de Clemente est si important qu’il est l’athlète avec le plus de statues et de monuments à son hommage dans le monde.

La ligue professionnelle de baseball de Porto Rico a été renommé la Ligue de baseball professionnelle Roberto Clemente, et son numéro a été retiré.

En 2022, la MLB a inauguré le 15 septembre comme le jour de Roberto Clemente. Porto Rico reconnaît Clemente comme un héros national, et le gouvernement américain lui a donné plusieurs médailles.

De nombreuses écoles aux États-Unis et à Porto Rico portent son nom. À Pittsburgh même, dans le stade, le PNC Park, le mur du champ droit (la position de Clemente) mesure 21 pied de haut, en l’honneur de son numéro. Une statue le représentant se trouve près du stade et du pont, le Roberto Clemente Bridge. Près du stade se trouve le Roberto Clemente Park. Un musée dédié à Clemente est aussi présent à Pittsburgh, ainsi qu’une rue portant son nom près de l’ancien Forbes Field, où il a commencé sa carrière.

Il est tout simplement impossible d’être à Pittsburgh et d’ignorer l’impact laissé par le passage de cet homme exceptionnel.



Laisser un commentaire