les besoins et possibilités franchise par franchise (Est)


Les Finales NBA battent leur plein actuellement mais ça n’empêche pas la Draft d’approcher à grands pas. En effet, dans une dizaine de jours seulement, ce sera déjà l’heure de la grande cérémonie au Barclays Center de Brooklyn. Alors pour se préparer progressivement, on a voulu faire un point sur les picks et les besoins franchise par franchise. On commence par celles de la Conférence Est !

Atlanta Hawks

Picks à disposition cette année : #16, #44

Besoin prioritaire de l’équipe : ce n’est un secret pour personne, les galères des Hawks en défense ont été l’une des principales raisons de leur saison décevante (26e efficacité défensive de la Ligue). Alors va falloir se renforcer dans ce secteur, notamment au niveau du backcourt où un certain Trae Young est pour l’instant le seul meneur sous contrat pour la saison 2022-23. De plus, un peu d’aide à l’aile ne devrait pas faire de mal.

Prospects à aller chercher avec le pick #16 : Malaki Branham (arrière/ailier, Ohio State), Tari Eason (ailier, LSU), Kendall Brown (ailier, Baylor)…

Boston Celtics

Picks à disposition cette année : #53

Besoin prioritaire de l’équipe : on parle d’une équipe qui est actuellement en course pour remporter le titre NBA et qui ne possède que le pick #53 dans dix jours, autant dire que la Draft est loin de représenter une priorité cette année du côté de Boston. Néanmoins, chaque choix de draft peut compter et il y a peut-être moyen de réaliser un joli coup en chopant par exemple un shooteur performant.

Prospects à aller chercher avec le pick #53 : Gabe Brown (ailier, Michigan State), Lucas Williamson (arrière, Loyola)…

Brooklyn Nets

Picks à disposition cette année : aucun

Besoin prioritaire de l’équipe : /

Prospects à aller chercher : /

Charlotte Hornets

Picks à disposition cette année : #13, #15, #45

Besoin prioritaire de l’équipe : on le sait, les Hornets sont une équipe très fun à voir jouer mais trop souvent en mode portes ouvertes pour espérer atteindre les Playoffs à l’Est. Et l’un des gros points noirs de l’effectif, c’est le manque criant qui existe sur le poste de pivot. Traduction, si Charlotte pouvait obtenir un intérieur défensif capable de protéger l’arceau et ainsi permettre aux Frelons d’être un peu plus solides dans leur moitié de terrain, ce serait un grand pas en avant pour la bande à LaMelo Ball. Avec deux picks dans le Top 15 de la Draft 2022, y’a des choses à faire. Les Hornets pourraient même envisager de monter dans la Draft s’ils le souhaitent.

Prospects à aller chercher avec les picks #13 et #15 : Mark Williams (pivot, Duke), Tari Eason (ailier, LSU), Jeremy Sochan (ailier-fort, Baylor)…

Chicago Bulls

Picks à disposition cette année : #18

Besoin prioritaire de l’équipe : au complet, les Bulls ont montré cette année qu’ils pouvaient faire du bruit, mais au fur et à mesure de la saison ils sont retombés de leur nuage, la faute notamment aux bobos. Symbole de cette chute, le niveau de la défense, qui a fini à la 23e position après avoir débuté en trombe. Si on était dans la peau d’un dirigeant des Taureaux, on essayerait avant tout de renforcer le frontcourt, notamment avec un pivot défensif capable d’apporter une dimension verticale et de la protection de cercle derrière Nikola Vucevic.

Prospects à aller chercher avec le pick #18 : Walker Kessler (pivot, Auburn), Tari Eason (ailier, LSU), E.J. Liddle (ailier-fort, Ohio State)…

Cleveland Cavaliers

Picks à disposition cette année : #14, #39, #58

Besoin prioritaire de l’équipe : avec Darius Garland, Caris LeVert, et Collin Sexton (même s’il est agent libre restrictif), il y a du monde sur les lignes arrières à Cleveland. Et avec le duo Evan Mobley – Jarrett Allen (ainsi que Kevin Love en back-up), la raquette des Cavaliers est également bien blindée. Par contre, du renfort est demandé sur le poste 3 pour avoir une équipe bien complète et espérer accrocher les Playoffs dès la saison prochaine. Cela devrait ainsi être la priorité pour la franchise de l’Ohio, même si cette dernière cherchera peut-être aussi à obtenir un meneur gestionnaire en plus.

Prospects à aller chercher avec le pick #14 : Tari Eason (ailier, LSU), Ousmane Dieng (ailier, New Zealand), Malaki Branham (arrière/ailier, Ohio State), Ochai Agbaji (arrière/ailier, Kansas)…

Detroit Pistons

Picks à disposition cette année : #5, #46

Besoin prioritaire de l’équipe : en pleine reconstruction, les Pistons ont évidemment pas mal de trous à combler avant de devenir une équipe qui compte à nouveau dans la Conférence Est. Ils ont trouvé leur pièce maîtresse l’an passé en sélectionnant le guard Cade Cunningham avec leur first pick, maintenant faut bien construire autour. Parmi les besoins les plus urgents pour la franchise du Michigan, il y a notamment le secteur intérieur. Problème, avec leur cinquième choix, les Pistons vont voir Chet Holmgren, Jabari Smith Jr. et Paolo Banchero – les trois grandes pépites évoluant sur les postes 4/5 – leur passer sous le nez, et devront ainsi se rabattre sur d’autres prospects pour ajouter du talent à ce groupe. Sur qui vont-ils miser ?

Prospects à aller chercher avec le pick #5 : Keegan Murray (ailier-fort, Iowa), Shaedon Sharpe (arrière, Kentucky), Jaden Ivey (meneur/arrière, Purdue)…

Indiana Pacers

Picks à disposition cette année : #6, #31, #60

Besoin prioritaire de l’équipe : quand on regarde le roster des Pacers, on remarque tout de suite qu’il y a embouteillage sur les postes extérieurs où on retrouve à la fois des jeunes pépites destinées à briller (Tyrese Haliburton, Chris Duarte) et des joueurs d’expérience (Malcolm Brogdon, Buddy Hield, T.J. McConnell, T.J. Warren bien qu’il soit en fin de contrat). Par contre, c’est bien moins fourni au niveau du frontcourt et notamment du secteur intérieur, qui a évidemment perdu Domantas Sabonis il y a quelques mois. La logique voudrait donc qu’Indiana cherche un poste 4 avec son pick #6. Cependant, les Pacers sont actuellement dans une phase de transition où pas mal de changements devraient se réaliser sur le court terme, et il ne faut donc exclure aucun scénario.

Prospects à aller chercher avec le pick #6 : Keegan Murray (ailier-fort, Iowa), A.J. Griffin (ailier, Duke), un transfert impliquant le pick #6 (pour monter à la Draft ou obtenir un joueur confirmé)…

Miami Heat

Picks à disposition cette année : #27

Besoin prioritaire de l’équipe : ce qui a peut-être manqué au Heat sur les Playoffs 2022 pour remporter la Conférence Est, c’est un joueur supplémentaire capable de créer pour lui-même et pour les autres derrière Jimmy Butler. Bien évidemment, ce n’est pas à travers la Draft que Miami répondra à ce besoin dans l’optique de franchir un cap supplémentaire en postseason, mais ce n’est pas pour autant que Pat Riley ne fera pas le maximum pour choper un steal avec le pick 27. Un ailier dans la plus pure tradition du Heat pourrait par exemple s’ajouter à l’effectif actuel, ou un intérieur athlétique pour prendre la place du vieillissant Dewayne Dedmon.

Prospects à aller chercher avec le pick #27 : MarJon Beauchamp (ailier, G League Ignite), Trevor Keels (arrière, Duke), Christian Koloko (pivot, Arizona)…

Milwaukee Bucks

Picks à disposition cette année : #24

Besoin prioritaire de l’équipe : sans la blessure de Khris Middleton, peut-être que Milwaukee serait en Finales NBA actuellement. Les Bucks – champions NBA en 2021 – ont une équipe taillée pour le titre et la Draft n’est pas vraiment au centre des priorités. Cependant, elle peut permettre à Milwaukee de choper un ailier potentiellement utile ou un jeune pivot, ce qui ne sera peut-être pas de trop sachant que Brook Lopez a eu des problèmes de dos cette année, que Serge Ibaka est en fin de contrat et que Bobby Portis (player option pour 2022-23) n’est pas un 5 naturel. Au final, on doute que Milwaukee soit véritablement focalisé sur un poste à renforcer pour le 23 juin prochain, l’objectif étant surtout de trouver un prospect capable de contribuer assez rapidement à l’équipe actuelle.

Prospects à aller chercher avec le pick #24 : E.J. Liddle (ailier-fort, Ohio State), Walker Kessler (pivot, Auburn), Kendall Brown (ailier, Baylor)…

New York Knicks

Picks à disposition cette année : #11, #42

Besoin prioritaire de l’équipe : si on excepte l’ailier R.J. Barrett, qui semble être désormais au cœur du projet Knicks, y’a pas grand-monde d’intouchable à New York aujourd’hui. La franchise new-yorkaise a fait un gros pas en arrière cette saison et beaucoup de choses ont ainsi été remises en question. Autrement dit, les besoins sont nombreux et les options sont assez ouvertes concernant le pick #11 à la Draft NBA 2022. Les Knicks vont-ils miser sur le meilleur talent disponible le moment venu ? Vont-ils privilégier les extérieurs sachant qu’il y a quand même Julius Randle dans la raquette ? Vont-ils utiliser leur pick pour choper un meneur ? Réponse le 23 juin prochain.

Prospects à aller chercher avec le pick #11 : Johnny Davis (arrière, Wisconsin), Jalen Duren (pivot, Memphis), Bennedict Mathurin (arrière, Arizona)…

Orlando Magic

Picks à disposition cette année : #1, #32, #35

Besoin prioritaire de l’équipe : à l’image des Pistons, le Magic est une équipe en complète reconstruction qui a avant tout besoin de talent dans son roster, et ce malgré la présence de quelques jeunots qui ont déjà montré de belles choses notamment sur les postes extérieurs. Donc ce qui va guider en premier lieu le choix de la franchise floridienne, c’est le niveau et le potentiel des meilleurs prospects disponibles. Orlando a la chance d’avoir le first pick à la Draft NBA 2022 et cette année, le Top 3 devrait se jouer entre Chet Holmgren, Jabari Smith Jr. et Paolo Banchero, avec potentiellement Jaden Ivey en embuscade. Qui de ces gars-là séduira le plus les dirigeants du Magic ?

Prospects à aller chercher avec le pick #1 : Chet Holmgren (pivot, Gonzaga), Jabari Smith Jr. (ailier-fort, Auburn), Paolo Banchero (ailier-fort, Duke)

Philadelphia 76ers

Picks à disposition cette année : #23

Besoin prioritaire de l’équipe : les Sixers auront bien un pick de premier tour de draft cette année, les Nets décidant tout récemment de décaler en 2023 le choix de premier tour qu’ils ont obtenu de la part de Philadelphie dans le cadre du transfert Ben Simmons – James Harden. Mais que fera Philly avec ce pick #23 ? Le big boss Daryl Morey essayera peut-être de trouver du shooting et/ou de la défense extérieure, notamment après la terrible blessure de Danny Green en Playoffs. Un peu de spacing en plus à travers un shooteur pur ne fait jamais de mal. Et puis on imagine qu’il jettera également un œil aux pivots disponibles parce que DeAndre Jordan titu en Playoffs (en l’absence de Joel Embiid évidemment), ça va deux secondes hein.

Prospects à aller chercher avec le pick #23 : Walker Kessler (pivot, Auburn), Christian Koloko (pivot, Arizona), Jake LaRavia (ailier, Wake Forest)…

Toronto Raptors

Picks à disposition cette année : #33

Besoin prioritaire de l’équipe : les Dinos sont très bien armés sur les ailes mais il ne fait aucun doute qu’ils ont besoin de se renforcer sur le poste 5, bien qu’on soit dans une ère où les ailiers sont à la mode. Est-ce que ce besoin sera comblé via la Free Agency ou à la Draft ? Sachant que Toronto ne possède aucun pick de premier tour cette année, ça risque d’être compliqué d’obtenir cet intérieur qui permettra aux Raptors de franchir un cap supplémentaire après la belle campagne 2021-22. Pour autant, on connaît les belles capacités de la franchise canadienne à développer ses jeunes prospects, alors peut-être que la solution se trouve à travers ce 33e choix pour Toronto. Les Dinos ne sont en tout cas fermés à aucune possibilité et prendront le prospect qu’ils jugeront le plus apte à les aider. D’autres besoins caractérisent également l’effectif, notamment au niveau du shoot extérieur.

Prospects à aller chercher avec le pick #33 : Ismaël Kamagate (pivot, Paris), Christian Koloko (pivot, Arizona), Justin Lewis (ailier, Marquette)…

Washington Wizards

Picks à disposition cette année : #10, #56

Besoin prioritaire de l’équipe : il y a eu pas mal de mouvements chez les Wizards depuis un an (avec notamment l’arrivée de Kristaps Porzingis), et on rappelle que le franchise player Bradley Beal sera agent libre cet été. Tout ça pour dire que rien ne semble vraiment gravé dans le marbre dans la capitale, par contre une chose est sûre : les Sorciers doivent se renforcer sur le poste de meneur. Russell Westbrook et Spencer Dinwiddie ne sont plus là, et Washington a dû se débrouiller avec Ish Smith, Raul Neto et Tomas Satoransky à la mène lors de la deuxième partie de saison cette année. Sans leur manquer de respect, c’est difficile d’afficher de vraies ambitions avec un de ces trois-là en tant que titulaire.

Prospects à aller chercher avec le pick #10 : TyTy Washington (meneur, Kentucky), Dyson Daniels (arrière/meneur, G League Ignite), un transfert impliquant le pick #10 pour recruter un joueur confirmé…



Laisser un commentaire