In the United Kingdom, violence between Hindus and Muslims shakes the city of Leicester


blocked

Reserved for subscribers

While the country was taken over by the funeral of Queen Elizabeth II, violent clashes took place this weekend in the city of central England. The pressure from Hindu extremists against Muslims, stoked by the Indian nationalist government of Narendra Modi, is spilling over into the UK. Worrying.

The police tried to intervene on Saturday evening to stop the clashes in Leicester.
The police tried to intervene on Saturday evening to stop the clashes in Leicester. | CHANNEL 4 NEWS SCREENSHOT


  • La police a tenté de s’interposer samedi soir pour enrayer les affrontements à Leicester.
    La police a tenté de s’interposer samedi soir pour enrayer les affrontements à Leicester. | CAPTURE D’ÉCRAN CHANNEL 4 NEWS

Symboles de l’unité du Royaume, les funérailles d’Elizabeth II sont parvenues à éclipser dans les médias les violents affrontements qui ont opposé ce week-end à Leicester des Britanniques, dont les familles sont originaires d’Inde et du Pakistan. Jusqu’à quand ? Samedi soir, la police a dû se déployer massivement dans les rues pour séparer des groupes de jeunes hindous et de jeunes musulmans, certains portant cagoules et barres de fer. Les affrontements ont fait plusieurs blessés, dont un conducteur extirpé de sa voiture et passé à tabac.

« Salut Dieu Ram ! »

Pour Leicester, qui se revendique comme la ville la plus multiculturelle du Royaume-Uni, c’est un choc. La violence religieuse, attisée en Inde par le gouvernement nationaliste de Narendra Modi, est en train de déborder au Royaume-Uni. L’explosion de ce week-end a été provoquée par le défilé de 200 hindous, la plupart masqués, dans un quartier à majorité musulmane à East Leicester. La marche s’est déroulée samedi aux cris de Jai Shri Ram​, soit Salut Dieu Ram !​, devenu le cri de ralliement des militants de l‘hindutva, l’idéologie…

You have 70% of this article left to read.

open-padlock This content is for subscribers only.

For immediate access, subscribe

1time free week

Subscribe to read more

Laisser un commentaire