Avian Flu. The Peasant Confederation wants « a change of practices »


blocked

Reserved for subscribers

Breeders deplore that control methods that did not work are again recommended. They demand the vaccination of gallinaceans and the deconcentration of farms.

Matthieu Brosseau, Gérard Macé and Benjamin Thibaudault, breeders in the Guérande peninsula.
Matthieu Brosseau, Gérard Macé and Benjamin Thibaudault, breeders in the Guérande peninsula. | PO-MC


  • Matthieu Brosseau, Gérard Macé et Benjamin Thibaudault, éleveurs en Presqu’île guérandaise.
    Matthieu Brosseau, Gérard Macé et Benjamin Thibaudault, éleveurs en Presqu’île guérandaise. | PO-MC

Gérard Macé et Benjamin Thibaudault sont éleveurs de poules pondeuses à Piriac-sur-Mer et Guérande. Matthieu Brossard élève quant à lui des volailles de chair à Saint-Lyphard. Ces trois professionnels ont en commun d’être syndiqués à la Confédération paysanne mais surtout d’avoir choisi d’élever des poules en plein air et de vendre leurs produits à la ferme ou en circuits courts.

Vaccination

Cette région du département avait jusqu’ici été épargnée par la grippe aviaire. Encore maintenant, la région ne fait l’objet que d’une ZCT ce qui est une formule allégée comparée à ce que d’autres vivent, note Gérard Macé. Si cette bande littorale a échappé à l’influenza au printemps, ce n’est pas sans raison. Ici, il n’y a pas d’élevage industriel, ni de concentration des élevages comme c’est le cas en Vendée. Aussi, pour ces agriculteurs, la lutte contre l’épizootie qu’on connaît passe par un autre modèle d’élevage. Il va falloir déconcentrer, estiment-ils. Et trouver d’autres moyens de…

You have 70% of this article left to read.

open-padlock This content is for subscribers only.

For immediate access, subscribe

1time free week

Subscribe to read more

Laisser un commentaire